Atelier5 prépare les plans
Quelques secondes d'attente!!

Centre de santé et de services sociaux de Matane

La restructuration du CHSLD et du Centre Hospitalier est un projet à étapes multiples, impliquant presque tous les services de soutiens de l'établissement. La première phase consistait en la fermeture de la cour intérieure formée par les deux ailes réalisées à 30 ans d'intervalle, en l'agrandissement des aires de plancher des étages supérieurs dans le nouvel atrium ainsi créé et en l'adaptation de la cuisine au nouveau mode de production et de distribution des repas. La cuisine traditionnelle est donc devenue la cuisine satellite et la grande salle à manger a été subdivisée en plusieurs petites unités, à proximité des lieux de vie des résidents. Cette nouvelle organisation a permis l'ajout d'une salle de conférence et le réaménagement des bureaux.

Les travaux réalisés en milieu occupé ont nécessité une planification exhaustive des méthodes de travail et de l'horaire d'intervention. La décontamination due à l'utilisation d'amiante sur le bâtiment existant a multiplié la présence des entités de contrôle. L'ensemble des travaux s'est fait en respectant les exigences de la politique de Prévention des Infections de l'hôpital, de l'Ordre des Infirmières du Québec de la CSST et du MAPAQ. Un représentant de chacun de ces services était attitré au suivi des travaux.

La deuxième phase du mandat comportait la restructuration de la cour extérieure et du débarcadère. Le programme contenait l'étanchéisation du réservoir d'huile destinée au chauffage, enseveli sous le débarcadère de la buanderie du centre hospitalier. La réfection de ce réservoir a impliqué la réparation de la dalle structurale et le démantèlement des installations situées au-dessus, c'est-à-dire le quai de réception et l'allée asphaltée destinée au passage des camions. Contigus au réservoir d'huile se trouvent une salle mécanique et le local hébergeant le système de téléphonie de l'hôpital. Des signes d'infiltrations d'eau ont été identifiés, d'où l'importance d'assurer l'étanchéité du nouveau système.

Le réaménagement de la salle des serveurs informatiques quant à elle, impliquait une mise aux normes de la salle existante. Plusieurs aspects du bâtiment ne répondaient plus aux normes de sécurité exigées, notamment au niveau de la superficie et de la ventilation. Cette dernière doit demeurer fonctionnelle dans toutes les situations, par souci de protection des documents médicaux, ce qui exige la mise en place de deux systèmes complets et indépendants de refroidissement. La firme a donc conceptualisé le déménagement et l'agrandissement de la salle des serveurs et ainsi, libérer un espace suffisant à l'organisation de la pharmacie.

Retour aux projets