Atelier5 prépare les plans
Quelques secondes d'attente!!

Bâtiment d'accueil en milieu forestier

Situé au Bas-Saint-Laurent, le Parc national du Lac-Témiscouata est le plus récent du réseau des Parcs nationaux du Québec dont l'ouverture officielle est prévue en 2013. L'aménagement global du Parc National a été confié en deux mandats, comprenant la conception du bâtiment d'accueil et d'administration, de la guérite d'entrée, d'atelier-entrepôts de l'élaboration du centre de découvertes, etc. Articulé autour du lac Témiscouata, son territoire est doté d'atouts naturels remarquables et chevauche le secteur Les Cascades Sutherland, le joyau du Sentier national du Bas-St-Laurent. Une fois complété, on pourra y pratiquer une variété d'activités de plein air à l'intérieur de la plus vaste région naturelle sise au sud du fleuve Saint-Laurent, celle des monts Notre-Dame. Ce territoire est doté d'une richesse exceptionnelle sur le plan archéologique, certains de ses sites vieux de 9000 ans sont considérés comme étant des plus substantiels au Québec. Le passé culturel du Lac-Témiscouata est d'autant plus significatif, qu'il se retrouve au sein d'un axe de circulation majeur entre le fleuve Saint-Laurent et la Baie de Fundy. Le secteur a été à une certaine époque, un carrefour d'exploitations et d'échanges entre les différentes nations amérindiennes. Ce bagage culturel devait transcender dans la forme et la nature des installations proposées, notre équipe a obtenu ce mandat en saisissant l'essence de l'occupation singulière de ce territoire.

Cette démarche dite historique a permis de capturer les lignes directrices du concept à élaborer. Il est donc facile d'apprécier la justesse du design en comprenant que la toiture du bâtiment d'accueil est inspirée de l'aile du pygargue à tête blanche, l'animal emblématique du Parc. Cette dernière vient «protéger» les autres éléments de la construction qui eux, sont imaginés pour rappeler la fragmentation des sciences archéologiques. Cette saisie a été reçue avec beaucoup d'enthousiasme par les dirigeants de la S.E.P.A.Q., y voyant un rapprochement indéniable entre l'humain et l'espace, ce que notre approche biophilique défend à chaque mandat obtenu. Chacun des matériaux de la construction se retrouve tant à l'extérieur qu'à l'intérieur, créant ainsi une relation concrète avec l'environnement naturel. Notre équipe saura appliquer la même recette à l'élaboration de la Bibliothèque de Montmagny et l'interprétation de votre identité vous convaincra du sérieux de nos propositions. Comme les bâtiments échangent de vocation selon les saisons, il fallait intégrer les concepts au territoire en optimisant la compréhension des usagers. L'accueil se fait au centre de découvertes durant l'été et au bâtiment administratif l'hiver. Nous avons donc composé un aménagement paysagé qui viendrait masquer le bâtiment administratif l'été, de façon à fondre la construction dans le paysage et ainsi, inciter les usagers à poursuivre leur route jusqu'au centre de découvertes. L'hiver, l'effet contraire sera observé, la neige faisant ressortir le bâtiment d'accueil du décor.

Retour aux projets